Éditions
Éditions Cariscript Livres Revues

Théorie générale

du système politique libanais


Auteur : Antoine Nasri MESSARRA

Prix : 30,60 €

L'intérêt d'une Théorie générale du système politique libanais déborde le cadre d'un pays du Proche-Orient. Toute la problématique d'un système consensuel de gouvernement est posée dans une vaste perspective historique, contemporaine et comparative.
Avec l'extension des conflits intercommunautaires, au Liban, au Soudan, en Nouvelle-Calédonie, au Rwanda, en ex-Yougoslavie, dans l'ancienne Union soviétique et ailleurs, le partage du pouvoir peut être synonyme d'unité, d'efficience et de stabilité.
Par la richesse de son expérience séculaire de gestion du pluralisme, le Liban constitue un cas fondateur de la théorie des systèmes de partage du pouvoir et non un simple cas d'application.
Une recherche aussi approfondie, écrite en plein drame, avec sérénité, qui conserve de bout en bout un caractère universitaire et une vision équilibrée et dynamique, constitue un document de travail pour les universitaires de toutes disciplines, les chercheurs politiques et tous les lecteurs préoccupés par le pluralisme, la tolérance et la démocratie dans le monde.
Une diplomatie hégémonique perturbe aujourd'hui la coexistence harmonieuse, bloque l'émergence d'un nouvel ordre international et régional et risque ainsi de détruire au Liban, et pour toute l'humanité, l'image d'un grand avenir.
Antoine Nasri Messarra ancien professeur à l'Université Libanaise. Ses travaux sur La structure sociale du Parlement libanais (1977), Le modèle politique libanais et sa survie (1983), La société de concordance (1986), La religion dans une pédagogie interculturelle (1988), Politique et religion dans les systèmes politiques arabes contemporains (1990), apportent une contribution originale aux recherches contemporaines sur la régulation des conflits.

ISBN : 2876011654

Format : 14,5x21,5 cm – Nombre de pages : 408

Année de parution : 1994